Hummingbird va-t-il sonner le glas du link-building ?

 

hummingbeard-link-buildingAprès que Google Panda ait pénalisé les contenus de pauvre qualité et que Google Penguin ait touché les liens artificiels, certains spécialistes du SEO se sont demandés si le nouvel algorithme de Google, Hummingbird (ou colibri) n’allaient pas sonner le glas du link-building.

Mais avant de répondre à cette question, revenons quelques instants sur Google Hummingbird. Ce nom d’oiseau offert par Google n’est pas simplement une mise à jour d’un algorithme précédent mais est lui-même un nouvel algorithme. Un algorithme qui a pour but de rendre les recherches de Google plus rapides et plus précises.

Ce qui est étrange, c’est que lorsque ce nouveau moteur est apparu, personne ne s’est aperçu de rien pendant 30 jours alors que Google a affirmé qu’il affectait 90% des résultats de recherche et qu’il offrait des résultats plus pertinents aux utilisateurs. Voici ce que Danny Sullivan, spécialiste du SEO outre-Atlantique, expliquait à propos de ce nouvel algorithme il y a deux mois :

In general, Hummingbird – Google says – is a new engine built on both existing and new parts, organized in a way to specially serve the search demands of today, rather than one created for the needs of ten years ago, with the technologies back then.

En d’autres mots, Google Hummingbird est un nouvel algorithme qui a été créé pour faire face aux besoins actuels du web.

Contrairement à ce qui s’était passé lors de dernières mises à jour de Google, le moteur de recherche ne semble pas avoir voulu réprimander la communauté SEO. Plutôt que cela, l’accent a été mis sur l’expérience de l’utilisateur avec des mises à jour du Knowledge Graph, de la recherche multi-plateforme ou encore d’une meilleure expérience de recherche mobile.

L’impact d’Hummingbird sur le SEO

Avec Hummingbird, Google fait un pas de plus vers son objectif avoué depuis toujours : fournir la meilleure information aussi vite que possible.

Comme on a pu le lire dans plusieurs articles sur le SEO, le but d’Hummingbird consiste à mieux comprendre les intentions des internautes et de leur fournir ainsi des résultats plus adaptés.

Voici un exemple : si on cherche le mot pizza sur Google chez soi, le moteur de recherche sera dorénavant susceptible de comprendre qu’on cherche une recette de pizza. A l’inverse, si on effectue cette recherche sur mobile, Google proposera plutôt les endroits les plus proches où des pizzas sont vendues.

Conséquence de cela : l’objectif du SEO restera toujours identique puisque sa mission consistera à fournir les infos que l’utilisateur recherche.

Et sur le link-bulding ?

seo-link-buildingOn vous a fait suffisamment attendre pour répondre à la question principale de notre article : non, Hummingbird ne va pas tuer le link-building. Par contre, celui-ci va continuer à évoluer dans le temps. Si on regarde un peu en arrière, les liens que l’on fait aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ce qui se faisait il y a un, deux ou trois ans.

En effet, il n’est plus possible de tromper Google comme on le faisait avant avec des ancres de mots clés exactes sur des tas de sites ayant plus ou moins d’autorité. Faire des liens vers des contenus qui ne sont pas à haute valeur ajoutée ne servira à rien de bien. De plus, Google va désormais faire attention au taux de rebond du site web, de ses partages sociaux et encore d’autres signaux de qualité pour estimer si un site est bon ou pas.

En d’autres termes, il faut faire du link-building dans l’optique de proposer une meilleure expérience à l’internaute et non plus pour faire des liens. Il faut désormais penser qualité, longue traîne et autorité.

Quelques conseils

Faut-il changer sa stratégie depuis qu’Hummingbird est sorti ? Nous laissons à chacun le soin de se faire sa propre opinion mais voici quelques conseils pour ne pas être largué en SEO :

  • Mettre l’accent sur le contenu
  • Contribuer aux communautés sur le web
  • Partager vos contenus de qualité sur les réseaux sociaux
  • Miser sur le gain de liens naturels et passifs

Vous avez quelque chose à ajouter ? Un commentaire à faire ? N’hésitez pas à en discuter avec nous ci-dessous 😉

À LIRE AUSSI

Autres articles

Déconfinement: conseils pratiques pour le SEO et la stratégie de contenu
Top 8 : les erreurs qui pénalisent le référencement de votre site web
Balises méta et SEO : dans quels cas Google les réécrit-il?