Google PenguinLe 24 février 2011, le web tremblait. Les sites internet passaient de la première à la dernière position ou de la dernière à la première et ce, sans crier gare. Puis Google annonçait: « Messieurs, voici Google Panda, l’algorithme qui pénalisera les sites de spam ». S’ensuivit de régulières mises à  jour, pénalisant toujours plus les « fermes de contenus », comme on les appelle (les sites dupliquant leurs textes pour mieux se placer dans le moteur de recherche), mais touchant également, au passage quelques honnêtes sites. Et oui, on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs!

Mais les webmasters se remettaient à peine de l’arrivée de la mignonne peluche qu’un petit palmipède pointait le bout de son  bec. Un an après l’arrivée retentissante de Panda, Google lançait Penguin.

Matt Cutts, porte-parole de la firme, décrit Google Penguin non comme une pénalité, mais comme un ajustement.

Alors que Panda s’en prenait au contenus dupliqués, aux spams… Penguin lui, s’attarde sur les méthodes utilisées par les webmasters. Il existe en effet deux grandes catégories de SEO (Search Engine Optimization):

Mais comment donc faire pour éviter les foudres du petit animal en costard cravate?

D’une part, intéressez-vous aux réseaux sociaux qui aident grandement au partage de liens. Ne faites pas de pages inutiles (dites pages satellites) et veillez à toujours proposer des contenus uniques. Surveillez vos liens pour qu’aucun site malveillant ne les redirige vers votre site. Enfin, pensez aux internautes lorsque vous rédigez le contenu de votre site web. Google appréciera et Penguin ne restera pas de glace face à vos efforts!

N’hésitez pas à nous contacter si votre site fait partie des milliers à avoir subi la loi de Google Penguin, à tort ou à raison. Nous remettrons alors votre site sur les rails.

Referenceur.be est une garantie pour la visibilité de votre entreprise sur la première page de Google.be.

 

Google Penguin frappe encore

@Searchenginewatch

Halloween n’est pas avant le 31 octobre, mais quelques SEO ont dû faire face à un effrayant départ ce mois-ci. Un rafraîchissement des données Google Penguin s’inscrit dans un roulement de trois mises à jour incluant également Google Panda et Exact Match Domain.

Les nouvelles de la mise à jour sont arrivées via un un tweet de Matt Cutts. Ceci affectera:

La mise à jour de Google Penguin, fut originellement lancée en avril pour affecter 3,1% des requêtes en langue anglaise. Le but était de repérer les contenus copiés et les commentaires spammés visant à gonfler les classements de recherche.

Il s’agit de la seconde mise à jour de Penguin, la première étant intervenue en mai, affectant 0,1% des requêtes de langue anglaise.

Avez-vous été touché par cette mise à jour? Faites-nous part de votre expérience. Referenceur.be peut vous aider à  remettre votre site sur le bonne voie.

Source: Searchenginewatch.com

 

Prochaine mise à jour de Google PenguinSi vous avez spammé Google, attachez vos ceintures! L’anti-spam « Penguin Update » secouera encore plus dans les mois à venir, sous l’impulsion des ajustements Google. En comparaison, les mises à jour de l’algorithme Panda sont devenues si mineures qu’elles ne sont même plus relevées.

Matt Cutts, la tête pensante de la lutte contre le spam chez Google, a expliqué, à une conférence de San Francisco, comment Google ajustait en permanence l’algorithme de mise à jour Penguin, afin de pénaliser les sites qui spamment Google.

Techniquement, Penguin n’est pas une pénalité, mais un « ajustement » qui ne laisse simplement pas les sites être récompensés pour spammer.

L’année dernière, Google lançait son Panda Update afin de pénaliser les pages à faible qualité de contenu. Chaque mise à jour suivante fut la clé de changements dans les résultats de recherches, créant des « gagnants et des perdants ».

Mais tel un gigantesque tremblement de terre, chaque mise à jour Google Panda ressemblait plus à une réplique sismique aux effets moins dramatiques. Maintenant, Panda est mis à jour sur une base plus ou moins mensuelle, explique Cutts, et les changements sont si subtiles que peu notables.

En effet, Google lui-même n’a pas annoncé de changement majeur pour nous mener du Panda 3.0 au Panda 4.0 et au delà. La dernière en date étant Panda 3.9. Il semble plus que probable que nous suivrons par un Panda 3.91 plutôt que par un 4.0.

Penguin nous fait toujours trembler

Penguin est différent. Cutts explique que parce que l’algorithme de Google Penguin est plus récent, il subira de plus gros ajustements et ainsi donc « secouera » davantage les gens qu’il touchera, jusqu’à ce qu’il « s’apaise », avec le temps, comme avec Panda. Il a également ajouté:

« Beaucoup de personnes m’ont demandé quand la prochaine mise à jour de Penguin arriverait, comme s’ils espéraient que celles-ci se présentent mensuellement et comme si Penguin n’impliquerait qu’un rafraîchissement des données. »

« Rappelez-vous, dans les premiers temps de Panda, cela a prit des mois avant que nous ne nous attaquions de nouveau à son algorithme, et l’impact de Panda n’en était que plus fort. Plus tard, les mises à jour Panda ont eu moins d’impact alors que nous avions stabilisé l’algorithme et que Panda avait évolué vers des mises à jour plus régulières. »

« En attendant, nous en sommes toujours aux balbutiements de Penguin, et l’algorithme n’a pas fini d’être amélioré et améliorable. Nous espérons que les prochaines mises à jour Penguin auront un impact vraiment remarquable. Ce ne sera pas que quelques rafraîchissement de données. Nul besoin d’espérer. »

Jusqu’à présent, un seul changement a eu lieu à la suite de la première version, et fut baptisé Penguin 1.1 car n' »affectait que 0,1% des recherches ». La prochaine mise à jour sera-t-elle donc 1.2 ou… 2.0? Etant donné ce que Matt Cutts a dit, tout porte à croire que l’on se dirige vers de gros changements…

Source et traduction: SearchEngineLand.com

Une infographie pour différencier Panda et PenguinReloadmedia a eu l’excellente idée de se livrer à un petit exercice: une infographie comparative de Google Penguin et Google Panda plutôt comique, mais tout à fait pertinente.

Une fois de plus, est mise en avant la nécessité de proposer de réels contenus de qualité, au risque de voir un site s’écrouler dans le classement Google (pénalité). Créer des liens naturels sur le contenu produit et tenter de capter l’attention du lecteur afin qu’il reste un long moment sur l’article sont donc des points capitaux.

L’infographie tente d’apporter des points de comparaison et montre sur quoi Panda et Penguin attaquent, ce qu’il faut faire pour y échapper, le nombre de mises à jour… Mais voyez plutôt:

Une infographie pour différencier Panda et Penguin

@ Reloadmedia.com

Source: Reloadmedia.com.au
Vu également chez Abondance

Google Penguin: mises à jour et infographie

@ewebmarketing.com

Google s’est récemment livré à quelques mises à jour sur l’algorithme Penguin. Pour rappel, Google Penguin fut mis en place à la fin du mois d’avril 2012 afin de lutter contre les sites trop optimisés et les liens de mauvaise qualité.

Après que le projet fut mis en route, un grand nombre de webmasters notamment, se sont plaint des effets négatifs sur leurs sites. Afin de remédier à cela, cette nouvelle modification devrait empêcher ces innocents d’être pris la main dans le sac… pour des actions qui ne leurs sont pas imputables.

Selon Google, si vous parvenez à rester en dehors de toute attaque Penguin ou Panda, cela signifie que votre site est d’excellente qualité; contenu intéressant et de qualité, attrait des visiteurs…

Le site ewebmarketing.com a produit une infographie amusante mais pleine de sens, expliquant parfaitement les effets, impacts, manières de se dédouaner des pénalités Penguin:

Google Penguin: mise à jour de l'algorithme et infographie

@ewebmarketing.com

Source: ewebmarketing.com

Google Penguin, est-ce une pénalité ? Le changement d’algorithme de Google suscite de nombreuses interrogations. A la source même des débats du SMX, les mises à jour Panda et Penguin. La question a aussi été abordée lors de la conférence SMX Advanced de Seattle.

Lors de la session annuelle « You & A with Matt Cutts », le responsable de Google Webspam, Matt Cutts a expliqué à Danny Sullivan, éditeur en chef de Search Engine Land, que la définition de « pénalité » s’inscrivait dans une action manuelle prise à l’encontre d’un site. Pour Matt Cutts, ni Panda ni Penguin ne sont des pénalités. Il s’agit plus ici de mises à jour d’algorithme.

Matt Cutts s’est aussi exprimé sur la possibilité de mettre à disposition des webmasters un outil permettant de désavouer certains liens. Cela pourrait cependant mettre des mois à se mettre en place.

De nombreux autres sujets ont été abordés tels que l’inefficacité de certains rapports de spam, Google+ et le vote +1 comme puissant signal de SEO et d’autres.

Traduction issue de Searchengineland.com
Article similaire publié également sur Abondance

Nous vous parlions hier de changements importants signalés par la communauté SEO au cours des derniers jours (principalement vers le 16 et 17 juin 2015). Le moteur de recherche a bel et bien effectué une mise à jour mais il ne s’agirait ni de Google Panda, ni de Google Penguin, ni d’une mise à jour HTTPS.

Nous savions déjà hier que la mise à jour déployée par Google au cours de la semaine écoulée ne provenait pas d’une actualisation des données de Google Panda car John Mueller avait rapidement infirmé cette rumeur lors d’un Hangout (que vous pouvez retrouver ici à la 11e minute).

Aujourd’hui, Google nous a donné plus d’informations concernant cette mise à jour. Enfin, il a plutôt démonté certaines rumeurs à son sujet. En effet, si on savait qu’il ne s’agissait pas d’une mise à jour de Google Panda, on sait également aujourd’hui qu’il ne s’agit pas d’une mise à jour de l’algorithme HTTPS. Gary Illyes a en effet répondu négativement à cette question posée par Pete Meyers sur Twitter:

Une réplique de la mise à jour Qualité ?

Au début du mois de mai 2015, Google a lancé une mise à jour qui a rapidement été surnommée « Google Quality » ou « Google Phantom » . Or il n’est pas rare que le moteur de recherche réajuste ses données quelques semaines après une mise à jour particulièrement agressive. Il se pourrait donc tout à fait que les mouvements remarqués en début de semaine soient simplement le résultat d’une réadaptation des changements provoqués par la mise à jour Quality.

Source: Search Engine Land

jonh-mueller-hangoutCela fait maintenant plus de quatre mois que Google n’a toujours pas annoncé de mises à jour pour ses algorithmes, ni pour Panda ni pour Penguin et d’après John Mueller, ces mises à jour doivent encore être faites manuellement !

Si vous vous êtes un peu intéressés aux mises à jour de Panda et Penguin ces derniers temps, vous vous êtes aperçus qu’il n’y avait plus rien eu de neuf depuis un bon moment. Effectivement Google n’a rien annoncé et il est difficile de savoir si les données ont été actualisées.

Beaucoup de webmasters qui ont été pénalisés par Google Panda ou Penguin attendent avec grande impatience un rafraîchissement de ces données pour voir s’ils vont récupérer du trafic.

C’est dans un Hangout paru le 7 avril 2015 (que vous pouvez retrouver en intégralité ci-dessous) que John Mueller a annoncé cette nouvelle. Selon lui, aussi bien Panda que Penguin ne seraient pas mis à jour régulièrement et il faut donc qu’ils le fassent eux-mêmes.

« I think both of those algorithms (Panda and Penguin) currently are not updating the data regularly. So that is something for both of them, where we kind of have to push the updates as well. »

Si pour Google Penguin cela peut sembler normal, on ne peut pas en dire autant pour Google Panda qui n’a plus été actualisé depuis plus de cinq mois! C’est une vrai torture pour les webmasters qui ont été pénalisés par cet algorithme. On espère donc que Google travaille dessus !

Si vous désirez optimiser votre site afin de ne pas être pénalisé par Google, n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

 

Google-penguinOn en parlait depuis longtemps (notamment ici ou ) mais c’est désormais officiel : plus d’un an après sa dernière mise à jour, l’algorithme Google Penguin vient d’être déployé par le moteur de recherche.

John Mueller avait annoncé il y a une dizaine de jours qu’une évolution de Google Penguin était imminente et cela s’est confirmé puisque des webmasters ont remarqué des changements importants dans les résultats de recherche de Google dès vendredi soir (le 17 octobre) avant que le moteur de recherche ne confirme l’information sur Search Engine Land.

A l’heure actuelle, nous n’avons que très peu d’informations concernant l’impact que pourrait avoir cette mise à jour de Google Penguin. On ne sait pas non plus s’il s’agit d’un simple rafraîchissement des données ou si de nouveaux signaux ont été intégré dans l’algorithme (cette seconde hypothèse est la plus crédible si on se remémore les dires de Gary Illyes d’il y a quelques jours).

Si peu d’informations ont filtré depuis le déploiement de cette mise à jour, on peut d’ores-et-déjà affirmer qu’il s’agit d’une évolution très attendue dans le milieu puisque cela faisait plus d’un an que Google Penguin n’avait plus subi de mise à jour (c’était le 4 octobre 2013).

Pour découvrir la liste de toutes les mises à jour de Google Penguin, c’est ici !

Vous avez remarqué des évolutions négatives dans le positionnement de votre site internet sur Google ? Contactez-nous et bénéficiez de notre expertise dans le domaine pour sortir au plus vite de la pénalité !

Après Google Panda, Google Pingouin, Google Colibri, Google Pigeon et Google Opossum, la firme de Mountain View s’apprête à lancer un tout nouvel algorithme. Son nom? Google Hippocampe. Date d’entrée en vigueur estimée: mi-mai 2017.

Edit: il s’agissait bien évidemment d’un poisson d’avril… 😉 

L’annonce, faite par Google il y a quelques heures, a évidemment suscité de vives réactions. La sphère SEO est tout naturellement occupée à se demander quel impact aura Google Hippocampe sur le référencement. Les premières informations présagent d’ores et déjà le pire…

Si à chaque nouvel algorithme, la communauté SEO se divise en deux avec d’un côté les détracteurs, de l’autre les adeptes, ce coup-ci, les partisans de Google Hippocampe risquent de se compter sur les doigts d’une seule main…

SEO < SEA

Et pour cause! Tout semble indiquer la prépondérance à venir du SEA sur le SEO. En d’autres termes, les résultats naturels devraient laisser davantage de place aux annonces AdWords. Certains indices font même état d’une diminution drastique des résultats SEO en première page puisque le chiffre de 5 (contre 7 à 10 résultats actuellement) est régulièrement cité.

Une mesure susceptible, vous l’aurez compris, d’avoir des répercussions catastrophiques sur le trafic en provenance des moteurs de recherche puisque les chances de figurer en première page grâce au SEO s’en trouveraient donc divisées par deux.

Google Hippocampe s’avérera-t-il aussi dévastateur qu’annoncé? Réponse d’ici quelques semaines…