Les différents baromètres SERPs avaient d’ores et déjà constaté d’importantes fluctuations en date du 1er février 2017. Il n’avait alors pas fallu longtemps avant que des rumeurs n’avancent une possible mise à jour de Google Penguin. Alors que Google n’a, à ce jour, donné aucune explication quant à ces turbulences, la communauté SEO semble à nouveau en alerte. 

Barry Schwartz, le fondateur de Search Engine Roundtable, évoquait il y a quelques heures avoir été averti par de nombreux webmasters de la constatation d’étonnantes fluctuations. Comme lors des précédents chamboulements, c’est la communauté Black Hat qui semble une nouvelle fois la plus touchée.

Mise à jour de l’algorithme, filtre anti-spam ou simple bug, à cet instant précis, toutes les possibilités peuvent être avancées. Quoi qu’il en soit, le phénomène semble plutôt étendu puisque ce petit séisme semble avoir été ressenti aux quatre coins du globe, comme en témoignent des webmasters des États-Unis, d’Inde, d’Italie ou encore des Pays-Bas.

Nous vous tiendrons informé ici-même de l’évolution de la situation dès que nous aurons davantage d’informations, si nouvelles informations il y a… En attendant, n’hésitez pas à nous dire si vous avez vous-même été témoin d’un quelconque mouvement.

Vous pouvez retrouver les témoignages de certains webmasters sur les forums suivants: WebmasterWorld, Black Hat World et Google Webmaster Help.

Update: Niée jusqu’ici, la mise à jour Fred vient (enfin) d’être confirmée. Et c’est une fois encore Gary Illyes qui nous en dit plus.

Ce dernier « révèle » que les sites impactés l’ont été car ils ne respectaient pas les fameuses lignes directrices de Google, sans toutefois mentionner la ou lesquelles…

Barry Schwartz suppose, après analyses, que la faible qualité de leurs contenus en est la cause. Les différents sites impactés étaient selon lui trop orientés rentabilité. 

Le 1er février dernier, les différents baromètres SERPs (Mozcast, SERP Metrics, Algoroo, AccuRanker, RankRanger,…) ont décelé d’importantes turbulences. Il n’en fallait pas plus pour que des rumeurs de mise à jour de Google Penguin ne circulent… Véritable mise à jour? Filtre anti-spam? Simple coïncidence? Qu’en est-il vraiment?

De nombreux webmasters issus des quatre coins du monde s’accordent à dire qu’un changement est survenu en ce premier jour du mois de février. Une communauté en particulier semble avoir été davantage touchée que les autres: les webmasters flirtant avec les pratiques Black Hat.

Ces derniers semblent se plaindre que leurs PBNs (Private Blog Networks) ne soient plus aussi efficaces qu’auparavant. D’autres encore affirment avec certitude avoir été pénalisé.

Face au silence de Google, les théories vont donc bon train. Une semaine après la détection de ces turbulences, il reste impossible d’affirmer qu’il s’agisse bel et bien d’une mise à jour de Google Penguin. Des théories avancent également le lancement d’un tout autre algorithme, visant à contrer le spam. Google s’est-il lancé dans une chasse aux sites de faible qualité? Le mystère reste entier…

À tout ceux qui s’aventurent dans les méandres des pratiques dites Black Hat, prudence…

Turbulences remarquées par Mozcast le 1er février 2017

Turbulences remarquées par SERP Metrics le 1er février 2017

Turbulences remarquées par Algoroo le 1 février 2017

EDIT: Le 7 février 2017, soit une semaine après la potentielle mise à jour dont nous parlons ci-dessus, de nouvelles perturbations ont pu être observées. Comme pour la précédente, Google n’a, à ce jour, ni confirmé ni infirmé les rumeurs.

À l’aube de 2017 et avant de jeter le voile sur l’année écoulée, rappelons-nous les événements majeurs et autres changements qui ont fait de 2016 une année riche en termes de référencement. 

Vous le savez, la sphère du référencement est régulièrement en proie aux chamboulements. L’année précédente n’y a pas fait exception. En ces premiers jours de 2017, pourquoi ne pas nous remémorer ensemble les évolutions ayant régi 2016?

Quality Update – 11/01/2016

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les premiers jours de l’année précédente furent mouvementés! Face aux diverses variations constatées, la communauté SEO a pensé vivre la mise à jour de Google Penguin dès le 11 janvier.

Après diverses hypothèses et de nombreuses tergiversations, il s’est cependant avéré qu’il n’en était rien. Il s’agissait en fait ni plus ni moins que d’une simple mise à jour de l’algorithme principal.

Mise à jour AdWords – 23/02/2016

Fin février 2016, Google s’est employé à une importante refonte des annonces AdWords. Si nous sommes désormais habitués à voir celles-ci figurer en prémices des résultats naturels, auparavant, rappelons-nous, elles étaient alors visibles à l’extrême droite de la page de recherches et nous apparaissaient sous forme de colonne.

Cette modification a eu un impact sur les taux de clics ainsi que sur les mots-clés ultra compétitifs.

Google Mobile Friendly – 12/05/2016

Annoncé pour le mois de mai courant du mois de mars, il aura fallu attendre quelques semaines supplémentaires avant de pouvoir constater l’avènement de Google Mobile Friendly. Cette modification majeure avait pour but de donner un avantage non négligeable aux sites disposant d’un responsive design.

Google Penguin 4.0 – 23/09/2016

Google Penguin, lancé le 24 avril 2012, a, après de longs mois d’attente, finalement été mis à jour le 23 septembre 2016. Sa version 4.0 fait depuis partie intégrante de l’algorithme de Google, permettant donc un rafraîchissement des données en temps réel, tout en étant plus précis.

2017?

Si l’année 2016 fut marquée par plusieurs changements notables, l’année 2017 devrait, elle aussi, être assez mouvementée. Google a en effet d’ores et déjà annoncé le déploiement futur d’un index spécifique au mobile: Mobile First Index. Le géant des moteurs de recherche a également fait connaître sa volonté de donner davantage de poids aux sites sécurisés.

Alors, prêt pour la suite? 😉

Faut-il désavouer les liens Sitewide et Blogroll? John Mueller a répondu à cette question à l’occasion d’un Hangout la semaine dernière. Inoffensif ou à éviter? Voyons ce qu’en pense le Webmaster Trends Analyst de Google…  

Depuis l’arrivée de Penguin 4.0, les inquiétudes vont bon train quant à la qualité des liens créés. La semaine dernière, à l’occasion d’un Hangout donné par John Mueller, la conversation s’est rapidement orientée sur les liens Sitewide et Blogroll. Quant à savoir s’il était préférable de s’en passer ou s’ils étaient tolérés, John Mueller s’est montré rassurant:

In general, if these are normal organic links that are happening that are pointing at your content, then I would just let them be, that’s the way the internet works.  People link to your content, if your students have blogs and they think this is actually a teacher that knows what he’s talking about, then that’s a good link, that’s not something you need to disavow just because its a site wide link or in a blogroll.

D’après ce dernier, leur position n’influerait donc pas leur qualité.

Retrouvez l’entièreté de cette conversation à partir de 2min12:

Si nous vous annoncions que ses effets commençaient à se ressentir la semaine dernière, Google Penguin 4.0, lancé il y a près d’un mois, est désormais pleinement déployé. Va-t-il être plus pénalisant qu’annoncé?

Gary Illyes, interrogé par Jennifer Slegg sur Twitter, a confirmé le complet déploiement de Google Penguin 4.0 en date du 12 octobre 2016.

Mais ce dernier a également fait une annonce, plus inquiétante, celle là, à l’occasion de la Pubcon à Las Vegas. Rappelons que Google avait d’ores et déjà annoncé sa volonté d’ignorer tous les backlinks jugés spammy et de pénaliser la page ayant bénéficié d’un lien de ce genre. Mais Google semble cependant vouloir aller plus loin… En effet, de nombreux spectateurs assistants à la conférence ont retweeté une partie du discours de ce dernier, laissant entendre que, en cas de suspicion de manipulation massive, tous les liens pointant vers le site pourraient être ignorés ou dévalués, les mauvais… comme les bons!

L’annonce a de quoi étonner, surtout si l’on revient sur les déclarations prononcées à l’occasion de la sortie de Google Penguin 4.0 dans un communiqué officiel, assurant que l’algorithme serait davantage précis:

Penguin is now more granular. Penguin now devalues spam by adjusting ranking based on spam signals, rather than affecting ranking of the whole site.

Face à la panique provoquée, Gary Illyes a tenu à éclaircir ses propos :

When speaking yesterday, a statement I made about manual actions was phrased in a way that sounded like I was talking about Penguin — that was incorrect and I apologize for the confusion. What I was trying to get across is that, when there are clear signs of search manipulation, manual actions may be used to discredit links.

Il semblerait donc qu’il se soit mal exprimé puisqu’il s’agirait en réalité davantage d’actions manuelles et non de Penguin 4.0, de quoi rassurer la communauté SEO…

Votre site web a-t-il été impacté (de manière positive ou négative) par Penguin 4.0? Faites-le nous savoir.

« Je ne suis pas au courant de choses folles, mais il y a toujours des changements (de notre côté et sur internet) ». C’est en ces termes que John Mueller, porte-parole SEO de Google, réfute toute mise à jour importante dans le domaine du référencement naturel.

Beaucoup de volatilité…

Cette déclaration intervient en réponse aux interrogations formulées sur Twitter par un webmaster, inquiet de la volatilité de certains outils comme Mozcast, SERP Metrics, Advanced Web Rankings, Accuranker ou encore RankRanger. Malgré tout, l’expert se veut rassurant.

Quid de l’avis de Gary Illyes ?

Et Gary Illyes, Analyste des tendances chez Google, de confirmer, non sans une pointe d’humour : « C’est probablement de la faute de Docteur Pete », Docteur Pete Meyers étant expert en marketing chez Mozcast, site internet à la naissance de ces inquiétudes.

Pas de Google Panda, Penguin ou autre test majeur à l’horizon, donc (selon Google…).

Les weekends se suivent et se ressemblent dans le domaine du référencement naturel. A l’instar de la semaine passée, il semblerait en effet que des fluctuations importantes aient été détectées dans les résultats de recherche de Google. A l’heure actuelle, il est difficile de savoir à quoi cela correspond mais il semblerait que cela ne soit pas en lien avec Google Penguin 4.0

Lundi dernier, nous rapportions que d’importantes fluctuations au sein des SERP de Google avaient été remarquées aux alentours du 10 janvier. Finalement ce n’était pas Google Penguin 4.0 qui venait d’être lancé mais bien une mise à jour de l’algorithme principal de Google (qui va désormais intégrer Google Panda).

Nouvelle mise à jour Google ce 16 janvier 2016

Cette semaine, une évolution identique semble parcourir les résultats de recherche de Google puisque des variations importantes ont été remarquées au cours du weekend écoulé (le 15 ou le 16 janvier). Plusieurs indicateurs nous laissent penser qu’il s’agit d’une mise à jour importante : les fluctuations remarquées sur les outils de suivi automatique (Algoroo notamment) mais aussi les discussions sur les forums et sur les réseaux sociaux.

Google : Grosse mise à jour lancée par le moteur de recherche le 16 janvier 2016

Ce n’est vraisemblablement pas Google Penguin 4.0

A l’heure actuelle, dès que des fluctuations sont remarquées au sein des SERP de Google, les webmasters évoquent directement Google Penguin 4.0 mais, encore une fois, il semblerait que ce ne soit pas l’oeuvre du célèbre palmipède. En effet, John Mueller et Gary Illyes ont indiqué (ou sous-entendu) que les fluctuations n’étaient pas en lien avec une mise à jour de Google Penguin (même s’il faut toujours prendre les propos de ces Googlers avec du recul).

Voici la question de Ralf Seybold:

Et la réponse de Gary Illyes:

pandaSi les nombreux changements remarqués ce week-end ont suspecté l’arrivée du nouveau Penguin, le mouvement principal proviendrait en fait de Google Panda.

On apprend en effet que Google Panda, l’algorithme de Google qui sélectionne des résultats de qualité pour répondre de manière pertinente aux requêtes des utilisateurs, serait maintenant intégré à l’algorithme principal de Google.

Cette nouveauté est mentionnée par Jennifer Slegg, dans un guide sur Google Panda :

Panda is an algorithm that’s applied to sites overall and has become one of our core ranking signals. It measures the quality of a site, which you can read more about in our guidelines. Panda allows Google to take quality into account and adjust ranking accordingly.

Si cette nouvelle peut sembler anodine, elle a réellement son importance. Google Panda étant désormais intégré dans l’algorithme de Google, il ne devrait plus y avoir de mises à jour comme celle de juillet 2015 (Google Panda 4.2) parce que la mise à jour de Panda se déroulera en même temps que celle de l’algorithme principal de Google.

Les sites pourront être évalués en permanence (apparemment, il n’est pas encore question d’une analyse en temps réel) ce qui pourrait avoir un impact considérable sur le classement dans les résultats de recherche.

Et pour ceux qui auraient un doute sur les propos de Jennifer Slegg, ses propos ont été avalisés par Gary Illyes sur Twitter:

Une des priorités du moteur de recherche Google est d’améliorer constamment l’expérience de ses utilisateurs. Pour cela, il utilise toute une série d’algorithmes et de filtres, dans le but de proposer aux internautes les résultats les plus pertinents, le plus rapidement possible.

Pour permettre aux novices du SEO de comprendre ces algorithmes, mais aussi pour offrir une mise à jour aux plus experts, en voici un petit récapitulatif :

Pour une description plus complète, nous vous proposons cette infographie, réalisée par Simpli Learn.

SEO-strategy-infographic

Comme vous le savez certainement, Google effectue des dizaines et des centaines de mises à jour chaque année. La plupart d’entre-elles sont d’ailleurs tellement minimes que personne ne les remarque. Mais depuis le 19 novembre, des variations sensibles sont régulièrement remarquées dans les résultats de recherche de Google, notamment ce 10 décembre 2015.

Google avait annoncé il y a quelques jours qu’il ne lancerait pas la mise à jour de Google Penguin 4.0 avant le début de l’année 2016 à cause de la période de Fêtes qui nous tend les bras. Cependant, il semblerait pourtant que le moteur de recherche ait effectué une mise à jour qui se déploie lentement depuis le 19 novembre 2015.

Pour rappel, de nombreux webmasters avaient remarqué des évolutions sensibles dans les SERPs de Google autour du 19 novembre 2015 mais John Mueller avait directement démenti une quelconque mise à jour à annoncer. Voici son tweet d’alors:


Une mise à jour qui continue à se déployer ?

La réponse de John Mueller n’a pas suffit à faire abdiquer les spécialistes qui pensent qu’on a ici affaire à une nouvelle mise à jour qui se déploie lentement depuis le 19 novembre. En effet, Glenn Gabe a par exemple démontré sur Twitter qu’il avait remarqué des variations assez nettes sur certains sites web le 19 novembre, le 4 décembre et le 10 décembre:

mise-a-jour-google-novembre-decembre-2015

Et Glenn Gabe ne semble pas être le seul à avoir remarqué des évolutions étranges au sein des résultats de Google ces derniers jours. De nombreux messages postés sur les forums WebmasterWorld et BlackHatWorld font également état de variations sensibles sur Google depuis quelques jours.

Et vous, avez-vous remarqué des changements concernant vos positions sur Google ?