Facebook ne cherche pas à concurrencer Google

Facebook ne cherche pas à concurrencer Google

@Stephen Hutcheon, Sidney Morning Herald – Lars Rasmussen

Dix-huit mois après avoir quitté Google pour rejoindre Facebook, Lars Rasmussen se retrouve à la tête d’une équipe d’ingénieurs travaillant sur un projet qu’il décrit comme « super excitant ».

Sa mission est d’améliorer la recherche, une caractéristique qui n’est pas vraiment le fort du réseau social. La difficulté reste d’atteindre cet objectif en tirant parti du nombre gargantuesque de données sur les connexions sociales, alimenté par 800 millions d’utilisateurs actifs.

A la base, il est l’homme derrière Google Maps. Il est aussi l’un des acteurs principaux de Google Wave, un projet ambitieux pour révolutionner la communication en ligne (et aussi un échec retentissant). Il est à présent à la tête d’un projet, mais ne peut en dire plus, confronté à une charte de confidentialité.

« Je travaille sur quelque chose de très spécifique et de super excitant, mais il n’a pas été lancé, donc je ne peux pas vous dire grand-chose à ce sujet », nous explique-t-il.

Ce que ce n’est pas, souligne-t-il cependant, c’est un produit visant à concurrencer Google.

« Certains spéculent sur nous faisant des recherches sur le web ou sur des gens nous encourageant à en faire » dit-il, considérant ces propos comme des fariboles journalistiques.

« Je ne peux pas prédire ce qui arrivera dans l’avenir, mais je ne pense pas que cela aurait du sens, pour nous, de seulement commencer à penser à faire de recherche sur le web. Google le fait si bien. »

« Ce que je crois, a-t-il tout de même ajouté, c’est que des fonctionnalités de recherche de Facebook pourrait être bien meilleures ».

« La recherche se caractérise davantage par l’intention. Vous savez ce que vous cherchez, vous exprimez ce que vous recherchez, et un bon moteur de recherche va trouver la chose que vous recherchez. »

Avant les réseaux sociaux, si vous vouliez n’importe quelle sorte de trafic sur le web, il devait venir de la recherche. Mais à présent, le social commence également à répondre à ce besoin. Le social, ce n’est pas ça, mais c’est l’une des choses qu’il est capable de fournir. »

Facebook ne cherche pas à concurrencer Google, mais il n’empêche qu’avec tant de bonnes idées, l’on peut difficilement croire que la firme n’a pas une petite idée derrière la tête…

Source: Smh.com

À LIRE AUSSI

Autres articles

E-mailing: 5 astuces pour améliorer votre taux d'ouverture

E-mailing: 5 astuces pour améliorer votre taux d’ouverture

Rien de tel qu’une campagne e-mailing et de marketing d’automation pour fidéliser les internautes. Reste que trop nombreux sont encore les emails marketing qui ne parviennent pas à atteindre leur cible. Pour remédier à cette problématique, nous avons aujourd’hui choisi de vous livrer 5 astuces susceptibles de maximiser vos chances de faire entendre votre message. À […]

Astuces et statistiques en matière de marketing mobile

Infographie: astuces et statistiques en matière de marketing mobile

Les temps changent, aujourd’hui plus rapidement qu’hier, et davantage encore sur internet. Dès lors, il y a de fortes chances que les stratégies marketing valables il y a cinq années d’ici ne le soit plus à l’heure actuelle. Tout indique désormais que l’avenir du marketing digital soit mobile. Cette infographie nous livre statistiques et astuces […]

Le remarketing: La clé pour relancer vos prospects

Chaque jour, de nombreux canaux amènent des internautes sur votre site internet: des moteurs de recherche (Google, Bing,…), des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, LinkedIn,…), un site web qui parle de vos produits ou services ou simplement les recommandations de vos proches. Toutefois, ce n’est pas parce qu’ils sont venus sur votre site que […]