Google déploie les In-Depth Articles

Moteurs de recherche

 

in-depth-articlesVoilà une nouvelle à côté de laquelle nous ne pouvions pas passer et qui a été relayée ce vendredi matin par Noel Nguessan sur son blog Arobasenet : Google vient d’annoncer le lancement officiel et définitif d’une nouvelle fonctionnalité qui pourrait bien semer le trouble dans les résultats de recherche organique : les In-Depth Articles dans Google Search.

Pour résumer, cette nouvelle fonctionnalité permettra à Google de proposer des « articles de fond » dans les résultats de recherche de son moteur de recherche. Ces articles seront choisis par Google en fonction de leur pertinence, de leur profondeur ou encore de leur qualité. Ils se situeront sous les requêtes AdWords mais au-dessus des résultats organiques de manière à ce que ces derniers risquent de ne plus être visibles au-dessus de la ligne de flottaison.

Edit : Finalement, il semblerait que Google ait décidé de publier ces In-Depth Articles en-dessous des résultats organiques de son moteur de recherche…

Deux nouvelles façons de présenter ces In-Depth Articles

Google a annoncé cette nouvelle hier soir sur sa page Google+ et explique dans cette publication qu’il y aura désormais deux nouvelles façons de trouver des articles de fond. La première façon consistera à cliquer sur le bouton « plus d’articles de fond » sous les premiers articles qui sont proposés. L’internaute trouvera alors une dizaine d’articles en relation avec sa recherche.

La deuxième façon permettra à l’internaute de trouver de nouveaux liens pour explorer des sujets connexes. Et Google de donner un exemple : lorsqu’on recherchera le mot clé [réserve fédérale], on risquera de trouver des liens qui permettront d’explorer plus loin cette requête comme par exemple [Renflouement de Wall Street] ou encore [Alan Greenspan], le président de la réserve fédérale. En cliquant sur n’importe lequel de ces nouveaux liens connexes, vous tomberez sur des articles profonds sur le sujet.

A noter que Google précise que cette fonctionnalité n’est actuellement disponible que sur Google.com et pour les recherches anglophones mais il se pourrait bien que cela se déploie très rapidement dans d’autres pays et dans d’autres langues.

Voici l’annonce de Google :