Google teste des bannières publicitaires pour les recherches de marques

Google Ads (AdWords) SEA

 

southwest-airlines-banniere-google

Après que plusieurs internautes américains aient remarqué que Google testait des bannières publicitaires immenses lorsqu’ils effectuaient des recherches pour des marques spécifiques, Google a confirmé la mise en place d’une telle expérience. Un porte-parole de Google a effectivement expliqué qu’il s’agissait là d’une « petite expérience » en cours sur le marché américain.

@SynrgyHQ a publié pas plus tard qu’hier une capture d’écran dans laquelle on remarque que la requête « southwest airlines » offre une énorme bannière publicitaire au-dessus des résultats de la recherche.

Google prêt à rompre sa promesse ?

Si cette expérience a lieu actuellement sur plusieurs requêtes US (environ une trentaine d’annonceurs parmi lesquels on trouve Virgin America ou Crate & Barrel), Google semble rompre sa promesse fait en 2005 selon laquelle le moteur de recherche expliquait qu’il n’y aurait jamais de bannières publicitaires sur ses pages. Voici en effet ce qu’expliquait Marissa Mayer (aujourd’hui passée chez Yahoo) sur la question :

There will be no banner ads on the Google homepage or web search results pages. There will not be crazy, flashy, graphical doodads flying and popping up all over the Google site. Ever.

En français, Marissa Mayer explique dans cette phrase que « il n’y aura jamais de bannières publicitaires sur la page d’accueil de Google ou dans ses résultats de recherche. Il n’y aura pas pas de gadgets et graphiques flashy et bizarres fleurissant sur le site de Google. Jamais. »

8 ans plus tard, on a l’impression que Google n’est pas loin de rompre cette promesse faite aux internautes.

D’après des informations recueillies par Synrgy auprès de Google, ce test n’est visible qu’auprès de moins de 5% des résultats de recherche et seule la bannière serait publicitaire puisque les liens se trouvant en-dessous seraient toujours organiques.

Que pensez-vous de ces tests ? Pensez-vous que cela risque de révolutionner les habitudes des internautes ? Faites-nous part de vos réactions dans les commentaires 😉

Source : Searchengineland