Le droit à l’oubli n’existera pas sur Google.com

Moteurs de recherche

 

droit-oubli-ueLe formulaire de droit à l’oubli proposé par Google et mis en ligne il y a quelques semaines faisait suite à une décision de la Cour de Justice de l’Union européenne. La question consiste dès lors à savoir si cette option pourra être déployée aux Etats-Unis sur Google.com, la réponse est non !

Lors de la sortie du formulaire de droit à l’oubli (disponible ici), Google a expliqué que les demandes de suppression ne seraient valables qu’au sein de l’Union européenne (en tout cas jusqu’à ce que le gouvernement américain trouve une idée pour entamer la même procédure que l’Union européenne, ce qui reste, pour le moment, assez improbable).

Hier, nous vous expliquions sur notre blog que Google mentionnera les demandes de suppression dans ses résultats (probablement en fin de page).

Quelles conséquences ?

Le fait que le formulaire de droit à l’oubli ne soit valable qu’au sein de l’Union européenne signifie que Google ne supprimera pas totalement une URL de son réseau. En d’autres termes, si le moteur de recherche accepte la demande de suppression de l’URL, celle-ci ne sera plus visible en Union européenne mais il suffira d’effectuer une recherche à partir d’un autre pays pour que le contenu soit à nouveau visible.

Par exemple, si un internaute français parvient à faire supprimer une URL de Google.fr, elle sera également invisible sur Google.de, Google.be, Google.co.uk, etc. mais apparaîtra toujours sur Google.com.

Pour aller plus loin, Barry Schwartz explique sur son blog qu’il semblerait que si vous êtes aux Etats-Unis et que vous allez sur Google.fr, vous pourriez toujours voir les URL…

Source : Search Engine Land