Parts de marché en 2013 : Bing et Google en hausse

Moteurs de recherche

 

moteurs-de-recherche-logosAu cours de l’année qui vient de s’écouler, nous avons plusieurs fois publié les statistiques de ComScore concernant les parts de marché des moteurs de recherche aux Etats-Unis. Cependant, ces derniers mois peu de changements étaient visibles et les moteurs ne faisaient que gagner ou perdre 0,1% des parts de marché.

Les résultats du mois de décembre 2013 sont un peu différents et méritent d’être mis en évidence pour deux raisons particulières. Premièrement, Google trône toujours en tête et gagne 0,6% de parts de marché par rapport au mois de novembre 2013 (alors qu’il avait eu tendance à reculer tout au long de l’année après un pic en février 2013 comme on le verra dans les tableaux ci-dessous).

Deuxièmement, Bing continue de progresser en gagner 0,1% de parts de marché et atteint un total de 18,2%, soit le meilleur résultat qu’il ait jamais obtenu. D’années en années, Bing se positionne comme le concurrent le plus robuste de Google puisqu’il grappille chaque année quelques dixièmes (mais surtout au profit d’autres concurrents).

Voici un tableau récapitulatif de l’évolution des parts de marché des moteurs de recherche tout au long de l’année 2013 :

  Janvier 2013 Février 2013 Avril 2013 Juin 2013 Octobre 2013 Décembre 2013
Sites de Google 67% 67,5% 66,5% 66,7% 66,9% 67,3%
Sites de Microsoft (Bing) 16,5% 16,7% 17,3% 17,9% 18,1% 18,2%
Sites de Yahoo 12,1% 11,6% 12% 11,4% 11,1% 10,8%
Ask Network 2,8% 2,6% 2,7% 2,7% 2,6% 2,5%
AOL Inc. 1,7% 1,7% 1,4% 1,3% 1,3% 1,3%

Seul Bing et Google progressent sur l’année 2013

Quand on regarde ces chiffres sur l’ensemble de l’année 2013, on remarque que seuls Google et Bing ont progressé de janvier à décembre puisque ces moteurs ont respectivement réalisé leur deuxième et premier résultat. On insistera d’ailleurs sur la progression continue de Bing qui passe de 16,5% à 18,2% en un an, soit +1,7 point  en une année !

A l’inverse, de l’autre côté du peloton, on remarque la chute progressive de Yahoo qui a perdu 1,3% des parts de marché pour terminer l’année 2013 a seulement 10,8%. Plus anecdotiquement, Ask Network et AOL ont également perdu des plumes aux Etats-Unis dans le courant de l’année. Leurs parts de marché étaient déjà plutôt minces mais ils ont encore perdu pour terminer l’année à 2,5% et 1,3% des parts de marché.

Bing semble donc être le seul moteur de recherche à pouvoir concurrencer un minimum Google sur le long terme. Reste à savoir si le moteur de recherche de Microsoft parviendra à combler petit à petit le trou qui le sépare de Google…