PostJoint : le nouveau réseau de guest blogging pénalisé par Google

 

Les semaines se suivent et se ressemblent dans le monde du référencement puisque Google continue de lutter contre les plateformes de guest blogging en les pénalisant de plus en plus régulièrement. Il y a un mois, nous vous annoncions sur ce blog que MyBlogGuest.com avait été pénalisé par le moteur de recherche. Aujourd’hui, c’est au tour de PostJoint d’être sanctionné.

Comme de coutume, c’est via Twitter que la nouvelle de la sanction s’est répandue sur le web en fin de semaine dernière. Matt Cutts, le chef de l’équipe antispam de Google, s’était alors fendu d’un tweet expliquant que « tout réseau de liens ou réseau de guest blogging qui prétend ne laisser « aucune empreinte » agite un drapeau rouge » :

Depuis cette annonce, le site web de PostJoint n’est plus visible sur le moteur de recherche sur aucune requête, y compris son propre nom. Dans un article sur son blog, la société a admis avoir été pénalisée par Google alors que, quelques semaines plutôt, PostJoint sortait un article intitulé « The Future Of Guest Blogging (No, it’s not dead, despite what Matt says) ».

Faut-il prendre peur ?

De nombreux spécialistes en référencement se posent certainement cette question régulièrement depuis qu’ils voient les réseaux de sites et les plateformes de guest blogging tomber les unes après les autres.

Cependant, il est nécessaire de faire la part des choses entre du guest blogging industrialisé comme on pouvait en faire sr PostJoint ou MyBlogGuest et le guest blogging naturel et discret tel qu’il est pratiqué sur de nombreux autres sites web.

Une chose est certaine : un slogan tel que « We’re fast, secure and there’s no footprints », visible sur PostJoint n’est pas un gage de discrétion aux yeux de Google !

À LIRE AUSSI

Autres articles

Déconfinement: conseils pratiques pour le SEO et la stratégie de contenu
Top 8 : les erreurs qui pénalisent le référencement de votre site web
Balises méta et SEO : dans quels cas Google les réécrit-il?