10 erreurs à ne pas faire sur les réseaux sociaux

Social Media SMO

Il n’existe pas une recette miracle pour être au top du marketing social. On ne peut pas d’un coup savoir exactement le moment idéal auquel publier des informations, mobiliser parfaitement les internautes ou encore avoir un ROI exceptionnel sans commettre certaines erreurs qui nous permettent d’apprendre petit à petit.

Cependant, il y a quelques erreurs qu’il serait opportun d’éviter lorsqu’on se lance dans une carrière sur les médias sociaux.

Voici nos 10 erreurs à éviter :

  • Privilégier la quantité à la qualité

Il est important de proposer du contenu pertinent et informatif à ses fans ou à ses followers. Cependant, lorsqu’on commence à travailler sur les réseaux sociaux, on peut avoir tendance à privilégier la quantité à la qualité.

Le risque lorsqu’on publie trop c’est que certaines personnes auront tendance à se désabonner car ils ne voient que vous sur votre mur. Dosez donc vos publications et soyez raisonnables. Entre 1 et 3 publications par jour est une bonne moyenne.

  • Penser que tout le monde est déjà au courant de l’info

La plupart des gens ne sont pas sur les réseaux 24h/24 et 7j/7. Il est donc tout à fait possible qu’une information importante de votre secteur leur ait échappé. Il ne faut donc pas hésiter à publier une actualité importante même si vous l’avez déjà vue quelque part.

Votre audience ne suit pas spécialement les mêmes actualités que vous.

  • Oublier d’être présent

Les réseaux sociaux impliquent une présence continuelle et il faut parfois pouvoir répondre à des internautes le soir de Noël ou lors d’un souper de famille. Parfois, ce sera cette réactivité sans faille qui vous permettra de gagner l’un ou l’autre client.

  • Publier des contenus de manière automatique et improvisée

Il faut savoir quand publier et comment publier. Il est donc nécessaire d’avoir une certaine stratégie et rester humain.

Chaque réseau social nécessite une façon de parler bien spécifique et si vos auditeurs remarquent que vous publiez de manière automatique, ils risquent d’apprécier moyennement d’avoir à faire à un robot qui publie des informations.

Pour savoir quand publier, nous vous renvoyons à notre infographie : Quand publier sur les réseaux sociaux ?

  • Ne pas répondre aux commentaires

C’est la base d’une stratégie sur les réseaux sociaux : il faut répondre aux commentaires des utilisateurs, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Il ne faut même pas songer à masquer un commentaire négatif car cela risquera de vous faire perdre votre réputation. A la place, tentez plutôt de comprendre l’utilisateur mécontent.

Vous pouvez également remercier les commentaires positifs. Cela fait toujours plaisir.

  • Ne pas savoir où se trouve votre public cible

Il faut savoir où se trouve sa cible potentielle. Être présent sur Twitter ne sert à rien si notre public cible est sur Facebook ou sur LinkedIn. Ne gaspillez donc pas votre temps inutilement.

  • Ne pas utiliser le bon ton

Il faut savoir à qui vous vous adressez et quel ton utiliser pour parler à vos auditeurs. Sachez manier l’humour et veillez à publier de manière familière, cela permettra aux internautes de se reconnaître dans ce que vous publiez.

  • Publier tout et n’importe quoi

Cela ne sert à rien de publier sans arrêt des photos de lolcats ou d’animaux en tout genre si vous ciblez un public SEO ou des clients professionnels.

Offrez donc des contenus à haute valeur ajoutée, intéressants et pertinents pour vos auditeurs. Ce sont ces contenus qui vous offriront le plus d’engagement.

  • Ne pas se soucier de l’orthographe

Ce n’est pas parce qu’on publie de manière familière sur les réseaux sociaux qu’il faut négliger l’orthographe. Si votre auditeur remarque que vous faites cinq fautes par phrase, il risque très vite de douter de vos compétences et de votre professionnalisme. Il faut donc toujours essayer de prendre le temps de se relire car si une coquille peut passer, des fautes à longueur d’article peut vous coûter cher.

Votre crédibilité est en jeu et cela vaut aussi pour vos articles de blog ou vos emails.

  • Ecrire des textes trop longs

Les internautes vont essentiellement sur les réseaux sociaux pour se détendre et n’auront pas spécialement envie de cliquer sur « lire la suite » pour lire votre texte de 15 lignes présentant votre article.

Soyez précis, concis et clairs. Même sur Twitter, il n’est pas toujours nécessaire de remplir les 140 caractères.

Est-ce que vous avez déjà commis certaines de ces erreurs ? En avez-vous commis d’autres qui pourraient être utiles à nos lecteurs ? N’hésitez pas à nous les partager dans les commentaires ci-dessous !