7 étapes pour une stratégie efficace sur les réseaux sociaux à l’heure du Web 3.0 !

strategies web3 0 reseaux sociaux 1

Suivez notre guide en 7 étapes pour créer une stratégie sur les efficace en se mettant à niveau avec le Web 2.0, et en préparant l'avènement du Web 3.0 (Web 3).

Plus d'une décennie après le début de l'ère du Web 2.0, et à l'aube de la révolution du Web 3.0, on peut constater que les marques sont toujours à la traîne en ce qui concerne une réelle stratégie sur les réseaux sociaux.

Si l'on regarde en arrière, c'est entre le milieu et la fin des années 2000 que , Twitter, , et l'iPhone ont fait leur apparition entre nos mains. Et aujourd'hui, nous entrons dans la nouvelle génération de l'Internet, appelée le . Nous disposons ainsi d'encore plus de moyens numériques pour communiquer avec nos audiences.

Mais ne prenez pas peur si vous n'avez pas encore de stratégie bien établie car vous êtes loin d'être les seuls !

Ainsi, alors que près de 60 % de la population mondiale seraient des utilisateurs actifs des réseaux sociaux, plus de 50 % des marques B2C admettent ne pas avoir de réel contenu ou de réelle stratégie sur les réseaux sociaux.

En outre, la plupart des marques se considèrent comme des amateurs lorsqu'elles évaluent leur niveau d'expertise en réseaux sociaux, et plus de la moitié des marques interrogées avouent même que leur niveau en marketing sur les réseaux sociaux est médiocre.

Sans stratégie, vous ne faites que de parier sur des valeurs approximatives. Avec le , le métaverse, les biens numériques et les mondes virtuels qui se profilent, il est impossible de faire l'impasse sur les fondements stratégiques du Web 2.0 en espérant passer à autre chose.

metaverse social media shop
metaverse shop

« Je pense que le Web 2 et le Web 3 ont beaucoup à apprendre l'un de l'autre. Il y a des fondements et des pratiques dans chacun d'eux qui se prêtent très bien à l'autre, il s'agit donc en grande partie de construire des ponts entre les deux. Il faut laisser derrière soi les pratiques qui nous ralentissent, mais apporter avec nous celles qui fournissent une structure et permettent de passer à l'échelle supérieure de manière durable. Nous évoluons trop rapidement pour réinventer la roue ; il vaut mieux prendre le meilleur et l'adapter à nos besoins futurs », a déclaré Stefanie Hingley, directrice de l'exploitation de Mission Impact, une organisation qui aide les femmes à s'élever dans le Web3.

L'anticipation, la détermination et la stratégie permettent généralement de gagner la guerre des réseaux sociaux.

1. Commencez votre stratégie sur les réseaux sociaux par un résumé

etude reseaux sociaux
etude reseaux sociaux

Il s'agit d'un résumé d'une page qui identifie succinctement l'objectif des réseaux sociaux et la manière dont ces derniers sont liés à vos buts et objectifs commerciaux actuels.

Notez également les tests ou les prédictions pour le Web3.

Définissez le but principal et les objectifs spécifiques que vous essayez d'atteindre. Assurez-vous d'identifier un canal de communication et évitez d'essayer de vouloir tout faire sur tous les réseaux.

Par exemple, si vous êtes une entreprise B2B, envisagez de créer d'abord du contenu pour LinkedIn, puis de le réaffecter à d'autres canaux secondaires.

Notre conseil Web3 (Web 3.0)

Explorez et recherchez ce que d'autres marques font avec le Web3. Qu'est-ce qui fonctionne ? Commencez à organiser des réunions d'équipe pour discuter de votre stratégie sur les réseaux sociaux avancée, pourquoi pas dans le Meta Horizon Workrooms !

web3 collaboration metaverse
web3 collaboration metaverse

« Horizons Workrooms fonctionne à la fois en réalité virtuelle et sur le web et est conçu pour améliorer la capacité de votre équipe à collaborer, à communiquer et à se connecter à distance grâce à la puissance de la RV (réalité virtuelle) – qu'il s'agisse de se réunir pour faire un brainstorming ou un tableau blanc, pour travailler sur un document, pour écouter les mises à jour de votre équipe, pour passer du temps ensemble et pour socialiser, ou simplement pour avoir de meilleures conversations qui se déroulent plus naturellement », comme indiqué dans la Meta Newsroom.

Établissez ainsi des points de repère et incluez des résultats mesurables pour vous assurer que tous les acteurs définissent les objectifs avec les mêmes attentes. Les objectifs plus importants nécessitent des objectifs plus précis.

Exemple d'objectifs : augmenter votre audience de 20 % d'ici la fin du trimestre.

2. Faites un audit de vos réseaux sociaux

“Gardez vos amis proches mais vos ennemis encore plus proches” est une façon intelligente de garder une longueur d'avance sur la concurrence.

Commencez par réaliser un audit des canaux sociaux de votre marque par rapport à deux ou trois concurrents. Vous pouvez même choisir une marque non concurrente comme source d'inspiration et d'aspiration. Pensez à choisir une marque déjà engagée dans des stratégies Web3.

Par exemple, Wendys, Airbnb, Netflix, Buffer, Hubspot et Cisco sont connus pour leur savoir-faire en matière de réseaux sociaux. Il est utile d'aller au-delà des frontières de votre secteur d'activité et de voir ce qui fonctionne.

Comparez les types de contenu, l'engagement, la fréquence, la taille de l'audience, les visuels, l'utilisation de la vidéo, le ton et les messages du service client. Quel est le taux de réponse ?

Voici d'autres facteurs à comparer et à prendre en compte :

  • Le streaming en direct
  • Les cours et les webinaires
  • Le marketing d'influence
  • Le contenu généré par les utilisateurs
  • Les fonctionnalités telles que les Réels ou les Stories
  • Les communautés
  • La AR/VR (réalité augmentée et réalité virtuelle).
  • La 3D
  • Les mondes virtuels.
  • Les NFTs.
  • Les pièces, jetons ou cryptomonnaies 
  • Les collaborations avec les métavers.
  • Les expériences audios.
  • Les utilisations des Emoji.
  • Facebook Messenger, les réseaux de messagerie
  • Les et hashtags.
  • Le contenu tiers.
  • Les résultats de recherche de marques en ligne.
  • Les commentaires.

Selon le Social Media Marketing Industry Report 2022, les marques et les spécialistes du marketing considèrent que les principaux avantages des réseaux sociaux sont l'augmentation de la visibilité et du trafic. En revanche, la bataille pour retranscrire les réseaux sociaux en un retour sur investissement quantitatif, tels que l'amélioration des ventes et la génération de leads, est réelle.

Des rapports récents indiquent que Facebook et LinkedIn sont les canaux de prédilection si vous cherchez des prospects à partir des réseaux sociaux.

3. Concentrez-vous sur les objectifs de vos réseaux sociaux

Passons rapidement en revue la différence entre les buts à long terme, la stratégie, les objectifs à court terme et les tâches, connus sous le nom de GSOT en anglais.

  • Les buts (Goals) : il s'agit de vos objectifs généraux en matière de réseaux sociaux.
  • La stratégie (Strategy) : l'approche que vous adopterez pour atteindre votre but.
  • Les objectifs (Objectives) : il s'agit des étapes mesurables que vous allez suivre pour réaliser la stratégie.
  • La tactique (Tactics) : ce sont les outils et les tâches utilisés dans la poursuite d'un objectif lié à une stratégie.

Exemples :

  • But : faire de votre livre le best-seller n°1 dans la catégorie Metaverse.
  • Stratégie : augmenter la quantité de contenu que vous publiez sur les canaux sociaux soutenant les sujets, les idées et les opinions du livre.
  • Objectif : augmenter de 50 % le nombre de visiteurs uniques depuis les canaux sociaux vers le site web ou la page de renvoi du livre.
  • Tactique : en utilisant des influenceurs du metaverse et du Web3, tirez parti de l'exposition avec des hashtags de marque et du contenu sur les coulisses en utilisant les Stories, le Facebook Live et Twitter.
  • Avancé : Participez et organisez des événements dans des communautés centrées sur le Web3 en utilisant Twitter Spaces, Clubhouse, les communautés Discord et les mondes virtuels tels que Meta's Horizon Worlds, Decentraland, Roblox ou Alt Space VR

4. Développez votre buyer persona (acheteur type)

buyer persona 1
buyer persona 1

50 % des marques ne disposent pas d'une stratégie de médias sociaux avancée. Le nombre de marques ayant défini des buyer personas devrait être nettement supérieur à cela !

En fait, les marques ont vraiment besoin de acheteurs types. C'est important dans le Web 2.0, et c'est une nécessité absolue si vous voulez survivre et prospérer dans le Web 3.0.

Les spécialistes du marketing prêchent depuis toujours la valeur des personas, mais ça devient vite moins évident lorsqu'il s'agit d'investir du temps et des efforts dans la création et l'utilisation de ces mêmes personas.

La bonne nouvelle, c'est que l'absence de buyer persona représente une énorme opportunité si votre concurrence se plante de son côté sur la création de son persona.

N'oubliez jamais : acheteur type + réseaux sociaux = formule gagnante !

Les résultats se traduisent par des gains importants en termes d'augmentation :

  • Conversions.
  • Scores de pertinence.
  • Engagement.
  • Efficacité dans tous les domaines.

Il est donc indispensable de lancer votre propre buyer persona !

Démarrez avec ces outils de création de buyer persona et apprenez à connaître vos acheteurs :

  • Xtensio Persona Maker.
  • Make My Persona de Hubspot.
  • This Is Studio Self.

Dans son livre « X : The Experience When Business Meets Design », l'analyste numérique Brian Solis a déclaré ceci :

« Vous créez des acheteurs types pour les personnes qui achètent chez vous aujourd'hui, mais également pour celles qui ne le font pas, et donc que vous ciblez. La recherche qui permet de dresser un portrait précis des clients actuels et potentiels, et de leurs comportements, doit être une combinaison de données démographiques, psychographiques et ethnographiques. »

Lorsque vous créez vos buyer personas, n'oubliez pas d'inclure vos réseaux, vos parties prenantes, vos administrateurs et modérateurs de communauté, vos podcasteurs, vos blogueurs et vos influenceurs en tant que personas.

Les médias (journalistes, animateurs de podcasts, animateurs d'espaces Twitter, animateurs de salles Clubhouse) constituent également votre public cible ! Faites-en de vraies personnes avec de vrais intérêts et de vraies vies. Vous vous sentirez peut-être plus proche d'eux.

5. Trouvez la personnalité de votre marque

Chaque marque a besoin d'une voix, d'une personnalité et d'un caractère bien établi. Réfléchissez donc aux adjectifs qui décrivent votre marque. Êtes-vous positif, amusant, enjoué ou timide ? Votre marque est peut-être sérieuse, directe et sans emoji ? Prenez-vous le pari de vous moquer de la concurrence comme c'est le cas entre Wendy's et Taco Bell ? …

Faites une liste de la façon dont vous voulez être perçu lorsque vous interagissez avec une marque !

En 2009, alors que les réseaux sociaux étaient en plein essor, Aliza Licht, auteur à succès et icône des relations publiques, a joué le rôle de la célèbre (et désormais défunte) @DKNYPRGirl. Un profil en ligne pour représenter la marque DKNY.

À propos de cette expérience, Aliza Licht a déclaré :

« Avant qu'aucune autre marque de mode ne se soit lancée dans l'univers du social, j'ai créé une personnalité anonyme sur Twitter appelée DKNY PR GIRL. DKNY PR GIRL a ouvert la voie aux voix authentiques sur les réseaux sociaux et a fini par captiver l'attention de 1,5 million de personnes à travers le monde sur toutes les plateformes. En 2011, j'ai révélé que j'étais la personne qui se cachait derrière ce pseudonyme, ce qui a entraîné plus de 230 millions d'impressions dans le monde, y compris une pleine page dans le New York Times. »

La personnalité de Mme Licht derrière la DKNY PR GIRL a permis à sa marque personnelle d'engranger de beaux bénéfices.

« En six ans, mon personnage de DKNY PR GIRL m'a valu de nombreux prix, une conférence TED et un contrat pour l'écriture d'un livre. « Leave Your Mark » a été publié en 2015 et a encadré avec succès des milliers de professionnels dans le monde entier. »

6. Marquez votre empreinte : le timing et les dates

Le timing est essentiel ! Un jour de retard, c'est un euro de perdu.

Mieux vaut donc être à l'heure et jamais en retard sur les réseaux sociaux. Cela signifie qu'il faut rechercher les dates et heures optimales et en faire un calendrier éditorial.

organisation calendrier editorial
organisation calendrier editorial

Assurez-vous également que vos rapports sont efficaces et pertinents pour une analyse adéquate car les informations sont nombreuses.

Le directeur reçoit le rapport d'une page, le CMO le rapport de deux pages, le service commercial le rapport sur les connexions commerciales et les analystes le rapport complet de dix pages. Cela donne beaucoup d'informations.

Faites donc correspondre le rapport à la bonne personne et à ce qui l'intéresse le plus.

Séparez les dates internes et les dates externes :

  • Interne : vérifiez les conférences, les ateliers, les réunions d'équipe et les rapports marketing dans votre secteur. 
  • Externe : examinez les saisons, les thèmes, les événements et les nouvelles tendances pour les intégrer dans votre contenu sur les réseaux sociaux.

De la journée de l'ananas à la journée mondiale de la productivité, ne manquez jamais un jour ! Consultez les journées spéciales de l'année et remplissez votre calendrier éditorial avec les événements, festivals et fêtes les plus intéressants. Et ajoutez cet article Référenceur à vos favoris pour obtenir votre propre calendrier éditorial

Notre conseil Web3

Inscrivez-vous à des événements liés à la Crypto, au Web3 et aux NFT's. Soyez à l'affût des événements et conférences (en virtuel et présentiel) pour former votre équipe et éventuellement vous connecter avec des partenaires Web3 pour élever votre marque au rang supérieur.

7. Mesurez ce qui compte

Mesurer ce qui compte vraiment est la clé du succès d'une stratégie efficace sur les réseaux sociaux.

analyse mesurer analytics
analyse mesurer analytics

Chaque réseau a ses propres outils d'analyse, et on perd vite du temps dans la production de rapports. Assurez-vous donc de revenir à des objectifs mesurables.

Examinez à la fois les données quantitatives et les données qualitatives pour connaître le sentiment et l'intention.

Les exemples quantitatifs

Ils comprennent les sessions sur le site web, le nombre d'inscriptions à des courriels, les impressions et les données sur les réseaux sociaux.

Les exemples qualitatifs

Ils incluent le sentiment, comme les critiques ou les commentaires favorables sur les messages sociaux. Par exemple, avez-vous augmenté les prix de votre menu et reçu des plaintes sur votre page Facebook ?

Différence entre quantitatif et qualitatif

Les données quantitatives indiquent ce qui s'est passé, tandis que les données qualitatives permettent généralement de comprendre le « pourquoi ». Par exemple, vous avez un article de fond positif dans un média connu avec un lien vers le site web de votre entreprise, ce qui a provoqué un pic de visites.

Lorsque des influenceurs ont commencé à critiquer Daily Harvest, le service de livraison de repas végétaliens qui vend des bols, des soupes et des smoothies, avec des critiques négatives après être tombés malades – cela est un exemple mélangeant du quantitatif et du qualitatif : chute des ventes, publicité médiatique négative et sentiment négatif sur les réseaux.

Conclusion

Après avoir suivi toutes ces étapes, quelle est la suite ?

Et bien vous pourriez par exemple envisager une direction différente en raison d'une nouvelle stratégie sur vos réseaux sociaux. Vous pourriez vous aventurer dans le métavers, lancer une collection NFT, poursuivre votre campagne de , et même ajouter du budget supplémentaire.

Mais avant cela, consultez vos rapports et vos progrès, et créez une proposition de plan d'action qui comprend les prochaines étapes. Fournissez une analyse ainsi que des recommandations interprétant vos résultats.

metavers strategie web3
metavers strategie web3

N'oubliez pas non plus de suivre l'évolution du Web3, la prochaine génération du World Wide Web, qui comprend le développement de l'économie, la décentralisation, l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique, la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR), le métaverse, les jetons non fongibles (NFT), la connectivité et l'ubiquité, la blockchain, les vêtements numériques, etc.

S'il est important d'avoir une stratégie de médias sociaux élargie, il est encore plus important de s'assurer que le plan est fluide, et flexible, et de se tenir au courant des tendances.

Meta propose Meta Blueprint, une sélection de cours, de certifications et de matériel pédagogique autoguidés et autodidactes conçus pour permettre à votre entreprise d'aller de l'avant.

En tant que spécialiste du marketing, le fait de posséder ces certifications peut vous aider à vous démarquer de vos concurrents.

Gardez le côté social des réseaux sociaux en restant engagé et en participant au débat. La stratégie suivra, s'écoulera et se remplira, depuis le Web 2.0 jusqu'au Web3. Mais attention, assurez-vous de maîtriser le Web 2.0 pour maximiser vos retours sur le Web3 !

Vous êtes perdu dans votre stratégie sur les réseaux sociaux ? Notre équipe d'experts en réseaux sociaux est là pour vous !

Source

strategies web3 0 reseaux sociaux 1