Comment Facebook affecte-t-il notre mémoire ?

memoire visuelle
Social Media SMO

Après avoir lu cet article, vous risquerez bien de faire attention la prochaine fois que vous publierez un statut sur votre mur Facebook. En effet, une nouvelle étude réalisée sur le réseau social affirme que les mises à jour de statuts se retiennent plus facilement que les lignes d’un livre que l’on a lu ou que les visages inconnus que nous croisons.

Dans les résultats de leurs recherches, les experts affirment qu’on retient une fois et demi mieux les nouveaux statuts Facebook que les lignes d’un livre. Et par rapport aux visages d’inconnus, le rapport est encore plus important : deux fois et demi.

Des statuts proches de notre façon de parler

Laura Mickes, chercheuse à l’université de Warwick explique que « ce genre de lacunes dans les performances de la mémoire sont sur une échelle similaire aux différences entre des amnésiques et des personnes en bonne santé ».

Une des raisons avancées par les chercheurs concernant cet effet de Facebook sur la mémoire consiste dans le fait que les statuts ressemblent souvent de près à la façon dont les gens parlent. Cette similitude serait, d’après les chercheurs, la raison pour laquelle on retient plus facilement des statuts que des passages d’un livre.

Pour Nicholas Christenfeld, « les technologies modernes permettent à la langue écrite un retour à un style plus décontracté, plus familier. C’est un style que l’on retient plus facilement ».

Ne prenez tout de même pas trop peur si vous pensez que votre mémoire n’est plus aussi performante qu’auparavant. Certains éléments tels que l’âge peuvent également être une explication !

Source : Mashable