Les trois mises à jour Bing de mai 2011

bing logo
Moteurs de recherche
@Bing

En mars dernier, le moteur de recherche Bing s’est mis à partager avec les internautes ses mises à jour faites afin d’optimiser la qualité de la recherche. Le dernier rapport a été publié hier et reprend, à la manière de Google, ces innovations. Cependant et pour se démarquer de ce dernier, Bing a choisi non de survoler l’intégralité de ses mises à jour, mais de s’attarder sur les détails de trois d’entre elles.

  • Amélioration du traitement des URL

Cette mise à jour tend à améliorer les recherches par nom de domaine/URL. Il est en effet toujours agaçant de se voir dire « Cette page n’existe pas » lorsque cela n’est dû qu’à une erreur de frappe ou à une orthographe incorrecte. Plus besoin, dorénavant, de passer plusieurs minutes à tenter de trouver son erreur, le moteur de recherche « traduit » l’information et redirige vers le bon lien. L’un des exemples donnés concerne bien évidemment Facebook: il n’est en effet pas rare de taper « facebookµ » ou « facebookc » en voulant aller trop vite. Un autre exemple? Celui de Swair.com, la compagnie aérienne. L’évolution en image:

Les trois mises à jour de Bing en mai
  • Suppression des liens de recours superflus

Les liens de recours s’affichent dans les alertes que Bing place sur les pages de résultats lorsqu’il change la requête de l’utilisateur. Ces liens de recours étaient bien souvent inutiles et n’apparaissent à présent que s’ils améliorent réellement la navigation et les recherches des internautes.

  • Amélioration des recherches affiliées/connexes

Le système d’extension des requêtes mène en effet souvent à des hors-sujets. Bing explique ainsi que pour la recherche « AMD L3 Cache », certaines propositions touchaient au domaine médical.

Les trois mises à jour Bing de mai 2011

Source et traduction: Searchengineland