Twitter, dernier moyen de communication en cas de fin du monde

twitter rempart urgence
Social Media SMO

Twitter, dernier moyen de communication en cas de fin du mondeLe tremblement de terre dévastateur qui avait prit le Japon en otage, l’année dernière… Tout le monde s’en souvient. Et comment l’oublier d’ailleurs? 8,9 sur l’échelle de Richter, un tsunami monstrueux qui s’en suit, des bâtiments qui s’effondrent, les lignes téléphoniques hors d’usage, plus d’électricité… Des heures sans moyens de communication! Vraiment? A ce moment précis, le dernier outil avant d’être coupés du monde était Twitter. La seule manière de communiquer avec les proches.

A présent, le Japon est en train de considérer la standardisation de l’usage de Twitter pour les communications d’urgence. Jeudi, lors de la commission gouvernementale de Tokyo, James Kando, le responsable Twitter de la zone japonaise, a tweeté ses espoirs de voir bientôt les utilisateurs être capable de faire des appels d’urgence sur le réseau social.

Ce n’est pas une nouveauté pour Kando, dont la société a, dans les dernières semaines, posté plusieurs messages sur le blog de Twitter Japan, avec des conseils sur comment utiliser le réseau social en cas d’urgence.

« Si les circonstances l’autorisent, entrez #survived à vos tweets. Cela aidera lorsque de la famille et des amis s’inquièteront à votre sujet chercheront à savoir si vous allez bien », explique l’un de ces posts.

Twitter fut donc vital pour les victimes du dernier tremblement de terre (et tsunami), mais ce n’est pas la première fois que le réseau social sauve des vies. A la suite d’un tremblement de terre de magnitude 7,2 en Turquie, un présentateur a tweeté une adresse où deux personnes étaient toujours coincées. Les secours purent les délivrer deux heures plus tard. Quelques tweets bien placés ont également pu empêcher des vols, kidnappings et suicides.

Si le gouvernement japonais permet aux citoyens d’atteindre le 119 (urgences) grâce à Twitter, les victimes n’auront plus à se reposer sur d’autres utilisateurs et à espérer que leurs tweets soit relayés jusqu’à la bonne personne. Il pourront obtenir directement de l’aide sans avoir même accès à l’électricité ou au téléphone.

Rien n’a encore été décidé, mais plusieurs agences gouvernementales se rapprochent déjà de Twitter. Vendredi, le service pompier de Tokyo a ouvert son propre compte Twitter: @Tokyo_Fire_D.

Source et traduction: Mashable.com