Etude : les recherches organiques dominent les canaux de vente

Webmarketing

 

e-commerce-1La plateforme d’analyse des sites e-commerce Custora vient de publier une étude nommée « E-Commerce Pulse » qui reprend les données marketing de la saison 2013. Cette analyse finale (qui est en fait une mise à jour d’une précédente publication) met en exergue les performances e-commerce durant une période allant du 1er novembre au 31 décembre 2013.

La première indication que le rapport offre à l’internaute concerne les revenus des commerces en ligne aux Etats-Unis qui ont augmenté de 12% par rapport à 2012, ce qui est plutôt pas mal quand on sait que les ventes totales aux Etats-Unis n’ont augmenté que de 3 ou 4%.

Les commandes mobiles progressent rapidement

Ce n’est pas la première fois qu’on vous rabâche que l’expérience mobile sera de plus en plus à prendre en compte durant l’année 2014 (on l’a déjà fait ici ou encore ). S’il vous fallait une preuve pour nous croire, la voici : l’e-commerce mobile a augmenté de 50% par rapport à 2012 pour atteindre aujourd’hui un total de 29% des commandes e-commerce.

Plus précisément, les commandes via tablettes sont passées de 8% à 11% alors que celles via smartphones sont passées de 12% à 18%. A l’inverse, les commandes via PC desktop ont connu un recul marquant en passant de 80% à 71%.

Donc même si les commandes via PC sont toujours les plus nombreuses, on remarque bien la tendance actuelle et vers où vont les habitudes des consommateurs mobiles.

Voici le tableau fournit par Custora :

etude-commandes-e-commerce

Les recherches organiques : toujours en tête des canaux de vente

Lorsqu’on analyse le rapport de Custora et que l’on regarde les ventes effectuées par canaux, on remarque très vite que 26% des commandes effectuées entre le 1 novembre et le 31 décembre 2013 proviennent de la recherche organique, autrement dit, du référencement naturel. En gagnant 1% par rapport à 2012, il s’agit toujours du canal principal de ventes pour les e-commerces.

Si on ne prend pas en compte les recherches directes des consommateurs, on remarque que les campagnes emailing conservent leur deuxième position dans ce classement avec une hausse de 3% (ce canal passe de 13% à 16%) et les CPC (campagnes AdWords notamment) tombent en deuxième position avec 15% des commandes (+1% par rapport à 2012).

Derrière ces trois canaux d’acquisition principaux, on remarque que l’affiliation recule de 11% à 10% et que le display et les médias sociaux restent minoritaires avec respectivement 1% et 2% des commandes.

Voici le tableau complet réalisé par Custora :

etude-canaux-commandes